Accueil > Mobilisations > 4 février 2013 - Fac d’Avignon - UAPV - Tractage massif pour dénoncer (...)

4 février 2013 - Fac d’Avignon - UAPV - Tractage massif pour dénoncer l’implantation rampante du GUD

dimanche 10 février 2013

Extrême droite hors de nos facs, hors de nos villes, hors de nos quartiers !
Après Assas, Lyon, Nancy, le « rat noir » symbole du GUD (Groupement Union Défense) –{ne pas confondre avec : (Groupement Union des Dégénérés)}- voudrait demain tenter de faire son nid à l’Université d’Avignon, d’abord en infiltrant le CA puis en se présentant aux élections sous l’étiquette UDJ (Union de Défense de la Jeunesse). Crée en 1968 par d’anciens militants d’Occident, le GUD après une période de marginalisation se refait une santé depuis 2010/2011 en se rapprochant des jeunesses du FN et plus récemment des Jeunesses Nationalistes Identitaires de A.Gabriac. { {{« Sauver la France en sauvant sa jeunesse »}} peut-on lire sur leurs tracts. «  Nos universités doivent former les élites de demain, être un lieu où l'excellence est privilégiée sur le nivellement par le bas via des groupes de pressions succursales de partis politiques…. Plus jamais de sous-fifres aux relents rouges sang et malsains. Notre faculté doit être saine et basée sur le nationalisme et non pas la décadence des mœurs propagée par les décérébrés bien-pensants représentés par les pseudo-syndicats étudiants actuels qui ne pensent qu'au nombrilisme politique et donc avoir, dans le futur, une place au sein du parti que son syndicat représente implicitement ou explicitement !Redonnons à la faculté ses lettres de noblesses et ne la laissons pas aux ennemis de la mère Patrie. » - «Nous prônons la préférence nationale pour l'attribution des bourses et des logements», avise à la terrasse d'un café E.K, 21 ans, fils de gudards» et fondateur de l'UDJ. Chemise et chaussures élégantes, coupe de cheveux bon chic bon genre, il montre un profil rassurant. À mille lieux de sa photo Facebook, sur laquelle il arbore blouson de cuir et lunettes de soleil noirs sous un crâne presque rasé. Un style plus en phase avec les dix commandements du GUD nouveau: «Le Flight, tu porteras; De Ray-Ban, tu te muniras; Les femmes, tu séduiras, etc… » } Activisme violent, incitation à la haine raciale, tracts aux contenus fascistes, menaces de mort, ratonnades , en bref nostalgie du IIIème Reich, des pogroms et des génocides ethniques sont en réalité les desseins de ceux qui ont choisi « le rat noir » comme emblème ! Si dans les siècles passés le rat a toujours été l’un des vecteurs de la peste, eux n’hésitent pas à revendiquer cette image animale pour n’en doutons pas, propager « la peste brune ». Le 22 décembre dernier les JN prétendaient tenir un meeting dans le sous sol d’un café bien connu de la Place Pie. Pour contrer cette tentative plusieurs dizaines de militants ont décidé de créer un collectif Antifasciste 84 dont la mobilisation a empêché la tenue de cette réunion. Ce premier résultat ne doit pas occulter les futures tentatives d’implantation des fascistes et nazillons sur le département, tant « le ventre de la bête est toujours fécond ». {{Aussi, nous ne relâcherons pas notre vigilance, et, présents sur le campus de la fac dès le 5 février, sur les places, dans les quartiers, nous mettrons tout en œuvre dans les prochaines semaines pour barrer la route à l’extrême droite }} [{{Collectif Antifasciste Vaucluse}}->mailto:antifa@collectif84.org]

Voir en ligne : Pour retirer le tract diffusé, 2 x format A5 ...